• Italiano
  • Français
  • English
  • Português

LES INITIATIVES

Bo fia, bo pudi!

Avec le projet “Bo fia, bo pudi!” (phrase creole signifiant “ si tu crois tu peux ”) cofinancé par l’union Européenne , une cellule d’entreprises s’est renforcée, et a lancé de nouvelles activités économiques de jeunes entrepreneurs et les accompagne dans les premières phases de leur développement à travers une équipe de tuteurs spécialisés.
Les premières activités effectuées ont été la sélection et la formation des neo entrepreneurs à travers un long parcours de sélection et cours de formation sectoriels. A travers l’annonce du concours via radio et de brochures dédiées, la cellule a reçu plus de 1600 demandes d’informations qui ont ensuite été exhaustivement fournies durant des journées portes ouvertes expressément créées. Successivement, vu le numero élevé de propositions reçues (1041 demandes), on a procédé à la création d’une commission pour la sélection des meilleures idées. Le première tamisage a porté à la sélection de 100 candidats lesquels ont eu des entretiens oraux afin de déterminer non seulement la motivation et la détermination , mais aussi les idées de marché, les ressources et les capacités. Une fois les 50 candidats choisis, il leur a été offert la possibilité d’élaborer un Business Plan.

PROTEJA – Projet pour le travail et l’emploi des jeunes africains

L’objectif du projet est de contribuer à la réduction de l’exclusion sociale et économique des jeunes hommes et femmes potentiels migrants vers le Mali et Guinée Bissau ou engagés dans le processus de transit ou retour au Mali. Spécifiquement, on entend promouvoir l’emploi et l’entreprenariat comme facteurs d’intégration sociale et économique.

Les activités prévues au Mali consistent en le soutien à 20 entreprises dans les régions de Mopti et Kayes, avec le support des partenaires techniques CREATEAM cellule de Bamako lancée avec le  support de Orange Mali. L’activation des entreprises prévoit qu’un concours soit lancé la demande de financement à laquelle des formations ad hoc gérées par CREATEAM suivront. On procèdera donc à la sélection des entreprises à financer. Une fois financées, les entreprises jouiront d’une période de monitorage gérée aussi bien par les tuteurs ENGIM formés auparavant à Bamako à la cellule CREATEM, de façon a créer une expertise locale, par CREATEM même. Pour ce qui concerne les activités en Guinée Bissau, on prévoit de soutenir 10 activités économiques de jeunes entrepreneurs, lesquels seront accompagnés par l’equipe de tuteurs de la cellule ENGIM/CIFAP et par un consultant local aux compétences spécifiques.

Le projet prévoit en outre l’activation d’un système de communication et information efficace réalisé par un groupe de journalistes locaux coordonnés par un journaliste italien, collaborateur de la Rai News et  Internazionale avec l’objectif de réaliser una campagne informative sur le thème  de la migration afin d’éliminer la dite culture de la migration.

Migrations et entreprenariat

L’entreprise de celui qui s’en va et de qui reste: les journalistes maliens, Bissau guinéens et italiens parlent des histoires de divers choix qui ont poussé hommes et femmes à opter pour la migration ou rester dans leur propre pays.

Avec la participation des journalistes maliens et guinéens, nous raconterons des histoires de migration, de retour, et de succès liées à la capacité d’entreprenariat. Le récit impliquera des migrants en Italie, et des potentiels migrants au Mali, Guinée Bissau, des migrants retournés au pays d’origine, ou dispersés qui voudraient rentrer dans leurs villages, mais aussi les nombreux jeunes qui avec leur travail, essaient de se construire un futur à la maison. Seront aussi impliqués, les media locaux et européens et les journalistes des deux continents, dans la tentative d’’offrir des récits sous des angles très divers

Le travail sera réalisé après le succès du reportage “ Guinendadi”-Histoire de révolution et développement en Guinée Bissau”, proposé par ENGIM et réalisé par un groupe de journalistes italiens qui racontent un pays africain -la Guinée Bissau- en surpassant les thèmes réguliers de la colonisation, les coups militaires et l’instabilité politique, le traffic de cocaïne,le tourisme sexuel, et le dramatique niveau de pauvreté. Mais à travers des textes, photo, video inédites recueillis durant un voyage sur place, on accompagne le lecteur à la découverte d’un pays lointain et inconnu de plusieurs. Sont présentées les voix et histoires de qui dans le secteur économique, culturel, social, artistique et politique se mobilise pour trouver des solutions locales et tracer une route au développement autochtone.

Voici pour vous Guinendadi: www.guinendadi.it